courgettes
Jardin

Comment réussir l’arrosage de ses courgettes dans son jardin ?

Avec le bon arrosage, vous pouvez obtenir la réussite optimale pour vos courgettes dans votre jardin. Apprenez quelques conseils essentiels, de la quantité d’eau à mesurer, aux signes de déshydratation auquel vous devriez surveiller. Faites prospérer ce légume savoureux tout en ayant une meilleure productivité et une plus grande satisfaction !

Quelle quantité et fréquence d’arrosage faut-il appliquer pour les pieds de courgettes ?

Lors de l’arrosage des pieds de courgette, il est important d’adapter la quantité et la fréquence en fonction des conditions météorologiques, du sol et du stade de développement des courgettes. Une des pratiques fondamentales consiste à arroser les pieds dans leur intégralité, abreuvant la terre autour de chaque plant ainsi que ses racines à une profondeur de 3 cm. Il est recommandé d’arroser les pieds 1 à 2 fois par semaine en fonction des conditions météorologiques : Durant les jours chauds ou ensoleillés, arroser un peu plus souvent car le sol sèche vite et le besoin d’humidité des pieds augmente ; alors que pendant un temps climatique instable ou gris, les arrosages peuvent être espacés. De plus, en cas de canicule, il est préférable d’arroser le soir quand toute la chaleur n’est pas encore retenue par la terre ou le feuillage. N’utiliser que de l’eau à température ambiante pour réussir un bon arrosage courgette.

Au stade de croissance de la fleur (apparition d’un seul genre de fleurs sur votre plant), il est préférable d’arroser plus soutenument : eau abondante mais pas envahissante. Lorsque la fleur commence à perdre son énergie vitale, hors quotidien et printanier, il est conseillé d’espacer les temps et fréquences d’arrosage et apporter moins d’eau par session. Pendant certaines phases telles que les orages forts ou si la pluie tombe abondamment et régulièrement, vous n’avez pas forcément besoin d’arroser car l’eau naturelle couvre le besoin hydrique. Une erreur commune consiste à arroser trop souvent sans prendre en comptes les conditions météorologiques qui peut créer des problèmes de maladies fongiques comme l’Oïdium.

Quelles pratiques peuvent être utilisés pour économiser l’eau tout en maintenant une bonne croissance des plantes ?

Lorsque vous arrosez vos jeunes plants courgettes, une mise en pot permet aux racines un meilleur étalement et facilite la croissance du produit. Une fois ajustée lorsque celle-ci commence à fleurir, retournez aux pieds traditionnels plus bas. Utilisez plein de terre autour de chaque pied, en remplissant au besoin. L’idée est que le cycle d’arrosage devrait être arrêté peu de temps après le sommet des fleurs pour encourager la génération des corps fruits ; faisant ainsi économiser l’eau. Vous pouvez également réduire le taux d’arrosage en entretenant le jardin uniquement à la fin de la journée pour encourager les courgettes à garder plus d’humidité.

Comment reconnaître le signe de déshydratation chez les courgette ?

Les signes de déshydratation, qui surviennent lorsque les plantes n’ont pas reçu suffisamment d’eau et/ou n’ont pas pu absorber correctement du sol, sont visibles parmi les feuilles de la plante. Les symptômes graves comprennent des feuilles jaunes, des fruits qui ne grossissent plus et même une floraison prématurée. Si vous remarquez l’un de ces problèmes, arrosez immédiatement vos courgettes car une solution plus tardive ne résoudra pas le problème.

Quel type d’engrais est nécessaire à fournir aux plants de courgette afin qu’ils puissent se développer correctement ?

Tout comme si arroser correctement facilite la croissance des courgettes, il est très important d’apporter un apport hydrique régulier à votre potager pour obtenir le meilleur rendement. Le compost sert à enrichir la terre de nutriments qui sont bons pour vos cultures. Un engrais spécifique mâle, comme une solution NPK (Azote – Phosphore – Potassium) ou un engrais riche en magnésium peut être appliqués. Il est conseillé d’utiliser ces produits dilués (dans l’ordre 1/4 des dosages recommandés) et directement sur les plants après une bonne séance d’arrosage quotidien.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’arrosage des courgettes par aspersion ?

L’aspiration permet une application uniforme et efficace du liquide. Toutefois, l’arrosage par aspersion peut provoquer un problème: l’application excessive d’hydromelon (lorsqu’un jet puissant est dirigé sur les pieds), ce qui peut causer un stress hydrique excessif à court terme et augmenter le risque de maladies fongiques. De plus, l’arrosage par aspersion est aussi naturellement plus coûteux que les autres méthodes car cette technique nécessite un jets d’eau continu pour couvrir toute la surface des pieds. Pour éviter le risque de maladies fongiques et l’utilisation excessive d’eau, il est préférable de maintenir un arrosage en profondeur afin de ne pas arroser plus que ce qui est nécessaire.

Quels sont les autres conseils à suivre pour réussir la culture des courgettes dans un jardin ?

Même si vous avez suivi tous les conseils mentionnés plus haut, il y a d’autres consignes à respecter afin de profiter au mieux des bienfaits nutritifs et gustatives apportées par les courgettes:

  • Plantez toujours les pieds courgette assez loin des plantes voisines, comme le tomate par exemple, afin de maintenir équilibrer leurs besoins hydriques.
  • Taillez fréquemment le sol autour des pieds pour maintenir la température et l’humidité.
  • Utilisez des baumes ou des pots pour protéger contre les problèmes liés à la chaleur (poursuite du feuillage).
  • Éclaircissez les grands tuteurs et petits feuillages pour favoriser la circulation de l’air.

En respectant ces consignes et en appliquant les consignes principales susmentionnées vous assurerez aux courgettes de votre potager un arrosage qui, si il respecte le bon cycle et le meilleur moment, devrait être riche en récolte et en délice !